Pensons positif – 5 conséquences positives du Coronavirus
01
Juin
2020

Partout dans le monde, le Coronavirus fait des ravages depuis le début de l’année 2020. Beaucoup de médias nous parlent des effets indésirables du Covid 19, mais qu’en est-il des conséquences positives ?

Ce matin, j’ai cherché sur Internet durant presqu’une heure des articles qui listeraient les conséquences positives du Covid-19. Facile, me dis-je, ça doit être accrocheur comme sujet, « Les 10 conséquences positives du Covid ». Eh bien non, pas du tout. Je me rends compte, avec stupeur, que les médias ne parle que très peu des côtés positifs du Corona. Ils en citent un ou deux, pas plus. 

J’en tire une conclusion : les gens n’ont évoqué jusqu’ici que les conséquences désastreuses engendrées par ce virus mondialement connu. Evidemment, il y a plus à dire sur les désastres que sur les « bienfaits » : Nombre de morts jours après jours, cession des loisirs (même si ça reprend, ouf !), de l’Horeca, distanciation sociale très stricte…

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de changer la donne et d’écrire un article sur les chouettes côtés de la crise. Mes sources : plusieurs articles recensés et mon constat personnel.

Conséquence positive 1 – Des lieux touristiques moins fréquentés/bousillés

Ben oui, on nous a confiné, alors on voyage moins ! On a pu assister en direct avant cette histoire de confinement à l’écroulement de la ville de Hallstatt sous les fans de La Reine des Neiges, au piétinement des touristes des plus célèbres champs de fleurs et de lavande, et j’en passe…

Du coup, tout ce côté sombre du tourisme, c’est terminé ! L’interdiction de voyager a du bon… Et elle nous permettra de découvrir des coins magnifiques que nous ne connaissons même pas de notre propre pays… Quand le confinement entrera en phase 3.5.8bis. 😉

Conséquence positive 2 – Une planète qui respire mieux

La baisse extrême du transport au sens large, aérien, fluvial, routier, a entraîné une importante baisse de l’émission du CO2… Et la nature s’en réjouit ! Des exemples concrets ? Il y a l’eau des canaux de Venise qui est devenue limpide et claire… Et il n’y a pas que là-bas. En Sardaigne, le port de Cagliari qui est très actif en temps normal est visité par des dauphins depuis que le trafic maritime a cessé.

Plus près de chez nous, nous avons pu constater que la baisse du trafic routier permet aux animaux de visiter les villes ! Oui oui, Canal Zoom http://www.canalzoom.be/ nous montrait sur Instagram il y a quelques semaines des biches se promener tout près de la gare. Quand les chats sont partis…

Conséquence positive 3 – Une meilleure consommation alimentaire

La RTBF le confirme, les gens ont soudainement conscientisé le fait que se nourrir correctement était important. Les « petits commerçants » n’ont de petit que leur nom dorénavant. Leur succès a explosé. Certains ont ajouté une ou plusieurs demi-journées d’ouverture sur la semaine tant la clientèle s’est agrandie… D’autres doivent même fermer une heure ou deux durant la journée afin de prendre le temps de réapprovisionner les rayons. Lire l’article entier de la RTBF : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_consommer-local-comment-les-producteurs-trouvent-des-alternatives-en-cette-periode-de-confinement?id=10479429&fbclid=IwAR29EBeOdv9AsTlrT5tL_wORFdmBpfYtQsb1M-WlDvu82XlgFCq_VXifnF0

Traduisons donc également cela par une hausse de consommation de produits locaux (vive les fermes !), de saison, et parfois bio. « Les Petits Ecolos » postent sur leur page :

« Pourvu que nous tirions le meilleur de cette mauvaise expérience, que ce coronavirus ne soit pas comme les canicules de cet été, les inondations de cet hiver, quelque chose qui passe et que l’on oublie très vite. »

https://www.facebook.com/photo?fbid=2567425003476592&set=a.1728668977352203

C’est tout ce que je souhaite pour la suite. Bon, il y a encore pas mal de personnes qui n’ont pas (cfr. Les files pour un Big Mac), mais il y aura peut-être 5% des gens qui vont prendre conscience[1].

Conséquence positive 4 – On ne se rend compte de l’importance d’une chose que lorsqu’on la perd

C’est toujours pareil… C’est maintenant qu’il est déconseillé de sortir qu’on veut aller faire des balades, qu’on ne peut plus faire de sport qu’on aimerait aller à a piscine, qu’on est loin de notre famille et qu’on a envie d’organiser un barbec avec les petits-petits-cousins au 4ème degré du côté maternel.

Pour moi, la privation d’activités représente un point positif de cette crise : on se rend compte de la chance qu’on a en temps normal de pouvoir faire ce que l’on veut et de la valeur qu’ont des petites choses ou libertés qui nous semblent anodines. Qui aurait pu dire avant le tsunami que c’est ultra précieux, une simple balade à plusieurs ? Ben maintenant, tout le monde ! Magie !

Conséquence positive 5 – La solidarité

Soutien d’urgence des jeunes aux personnes isolées, organisation de soupes populaires, apparition de plateformes pour soutenir les commerçants locaux, mobilisation de personnes qui cousent des masques, cadeaux de repas et de douceurs de restaurateurs au personnel d’hôpitaux…

Le Coronavirus a peut-être fait ressortir le pire chez certaines personnes, mais également le meilleur ! Des élans de solidarité naissent tous les jours…. Les gens sont empathiques, compréhensifs et solidaires. La plupart des Belges ont, selon moi, donné tout son sens à notre devise nationale : « L’Union fait la force ».

Ce sont toutes ces choses qui donnent de l’espoir pour l’avenir et qui montrent qu’il y a encore de l’humanité aujourd’hui. Raccrochons-nous au positif et non au négatif.  Gardons courage, espoir et continuons à nous serrer les coudes ! Je terminerai avec ces quelques mots qui ne sont pas les miens mais qui reflètent très bien ce que je pense :

« Pourvu qu’il en ressorte le plus beau : l’entraide, l’autonomie, la remise en question de tout notre système économique. Ça ne peut plus durer, on le savait, on en a la preuve. Économiquement, écologiquement, le monde ne peut plus tenir ainsi (…) Le covid-19 rime pour moi avec espoir. Qu’ils comprennent, enfin, que quelque chose cloche, que notre monde doit se réorganiser vers quelque chose de plus sobre. »

https://www.facebook.com/photo?fbid=2567425003476592&set=a.1728668977352203

Amandine.

SOURCES :

https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/hygiene-pollution-derriere-le-drame-du-coronavirus-quelques-consequences-positives_703884

https://www.planet.fr/societe-coronavirus-les-consequences-positives-sur-la-nature.1961710.29336.html

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_consommer-local-comment-les-producteurs-trouvent-des-alternatives-en-cette-periode-de-confinement?id=10479429&fbclid=IwAR29EBeOdv9AsTlrT5tL_wORFdmBpfYtQsb1M-WlDvu82XlgFCq_VXifnF0

https://www.facebook.com/photo?fbid=2567425003476592&set=a.1728668977352203


[1] https://trends.levif.be/economie/entreprises/farm-sequoia-ces-magasins-bios-qui-ouvrent-en-plein-confinement/article-normal-1290561.html